Tout au long du mois de janvier il est d’usage de se souhaiter la Bonne Année, en espérant évidemment que l’année nouvelle sera excellente, pleine de rencontres, de découvertes intéressantes et avant tout que la santé sera bonne.

Par ailleurs, nous prenons de bonnes résolutions : faire plus d’exercice, manger plus léger, prendre du temps pour soi, s’énerver moins, etc.

En pensant à l’année écoulée, nous nous demandons ce que nous avons fait, ce que nous avons été, ce que nous avons vécu. Nous revenons avec joie sur les bons moments, nous avons le cœur serré en nous rappelant ce qui ne sera plus.

L’année à venir s’ouvre-t-elle comme une promesse remplie d’espérance ou bien s’annonce-t-elle avec toujours des

peines lourdes à porter ? Les deux certainement. Mais, quel que soit notre souci, notre envie ou notre attente, un cheminement est possible, qui nous conduira des choses les plus élémentaires aux plus extraordinaires. L’espérance apportée par le Christ nous rend libres d’avancer et de continuer plus loin et plus haut.

Tournons-nous vers 2019 avec la conviction qu’au-delà de la fragilité de l’existence, nous pouvons nous laisser porter vers l’avenir dans la confiance qu’il y a des raisons d’espérer et sachons accueillir dans la foi les bonheurs du quotidien.

« Fortifie-toi et prends courage. Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. » Josué 1,9

Pasteur Isabelle Hervé