Le 2 décembre dernier, environ deux cents personnes ont assisté au culte d’inauguration de notre temple provisoire. S’il fallait trouver un thème à cet après-midi, ce serait certainement celui choisi pour la prédication de notre Pasteure Isabelle Hervé, la marche ensemble.

Un ensemble qui peut être vu comme la mosaïque de communautés venues assister à cette cérémonie. D’un point de vue civil avec la présence des différentes personnalités publiques de la vie locale : représentant du Préfet, et différents élus du Conseil départemental et de la Mairie. D’un point de vue religieux, avec la présence des communautés protestantes, catholique ou musulmane. Et d’un point de vue social, avec la présence remarquée des familles hébergées dans notre presbytère.

Sur un plan diachronique, la cérémonie a mis en avant cet ensemble autour du protestantisme. Après le discours d’accueil de notre président Bernard Raynaud, l’installation de la Bible par les enfants de l’Ecole du Dimanche, premier temps, montrait comment on transforme un lieu en temple protestant. Par le chant, nous avons revisité le répertoire protestant, rappelant la diversité du protestantisme. Ce qui a été confirmé par la présence des pasteurs De Freitas et Kuissu des communautés sœurs qui partagent le temple (notre maison, thème de la liturgie d’inauguration) et qui ont participé à ce temps cultuel, effectuant respectivement la liturgie de la Sainte Cène et la prière d’Intercession. Un poème a également permis de montrer toute la diversité d’expression de notre communauté.

Après la Sainte Cène, où tous ceux qui reconnaissent Jésus-Christ comme Sauveur étaient invités, un temps supplémentaire d’annonces a été rajouté, notamment pour la présentation de la Passerelle, notre Cellule de Veille, en partenariat avec les églises catholiques et d’autres associations caritatives, qui permet l’accueil et l’hébergement de familles de réfugiés. Ce qui a permis de présenter la famille Kalala qui arrive de Syrie.

Le temps de partage que nous avons vécu ensuite et qui a clos l’après-midi a confirmé la diversité de notre paroisse avec des mets venus de différents pays. Rappelant que si nous avons désormais un rapport individualisé à l’Éternel, appartenir à une communauté qui nous accepte et met en avant ce que nous avons de positif, permet de vivre notre foi et de marcher ensemble.

Hervé Kouamouo

Photos >>>