Mot du pasteur

S’engager, c’est prendre une responsabilité, s’exposer, mettre ses forces, ses dons et son savoir au service des autres, répondre à un appel, en particulier à l’appel de Dieu qui, le premier, s’est engagé à nos côtés.

Cela ne se fait pas toujours sans mal : par exemple, assumer l’engagement dans la durée, mais aussi le droit de le rompre quand on a fait fausse route. Heureusement il y a aussi les joies, les plaisirs qui lui sont liés, et on ne le dit pas toujours assez : le partage, le sentiment d’être utile en rendant service, enfin le fait de pouvoir s’accomplir, pouvoir s’épanouir, en s’engageant.

Mais il faut apprendre qui l’on est, se méfier d’un engagement confus, irréfléchi, en comprendre les fondements, affronter les résistances, avouer ses propres difficultés et lassitude et enfin pouvoir un jour lâcher prise en transmettant. Il faut aussi se méfier des engagements trop entiers et impulsifs qui risquent de se solder par des échecs. Il est donc important de comprendre pourquoi on s’engage.

L’engagement, dans une perspective biblique, se situe Ă  l’intĂ©rieur d’une relation au Dieu Vivant, au Dieu qui appelle : « Va, lève-toi – je t’envoie- je serai avec toi ». Ainsi l’engagement est toujours rĂ©ponse Ă  l’appel d’un autre.

Pour le chrĂ©tien, c’est tĂ©moigner, par ses paroles et ses actes, du caractère sacrĂ© de tout homme et de toute femme, pour ceux qui sont dĂ©figurĂ©s et laissĂ©s pour compte, et leur rĂ©vĂ©ler leur immense dignitĂ© d’enfants de Dieu, porteurs de son image.

« Nous croyons en Dieu, qui nous appelle à œuvrer à ses côtés, en vue de maintenir le monde et de le faire, chaque jour, nouveau». Que ces paroles que nous confessons le dimanche nous accompagnent et nous fortifient tout au long de cette nouvelle année paroissiale.

 

Pasteur Isabelle Hervé

 

Vous etes ici: Accueil » Edito de septembre 2018 – S’engager
snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake