Mot du PrĂ©sident – novembre 2018

Chers tous

Il faut que je partage avec vous les impressions que me laisse le livre* d’un homme qui, je crois, fut un grand philosophe et qui en tout cas éclaire nos vies de son intelligence.  Vous arrive-t-il à vous aussi de vous demander ce que nous faisons sur cette terre, dans notre ville, dans notre paroisse à laquelle nombre d’entre vous consacrent un temps déraisonnable au vu de ce que recherchent nos contemporains : l’argent, la puissance, ou plus près de nos préoccupations, la famille ou la nation et son cancer corollaire la xénophobie.

Et je suis comme vous, en proie au doute permanent : pourquoi y consacrer une telle énergie bien dérisoire dans le monde athée dans lequel nous nous perdons ? Pourquoi ?

Devant les doutes ou l’éphémère de nos vies, Jean d’Ormesson nous livre cet acte de foi qui justifie nos tentatives toujours incomplètes ou avortées : « Je crois que le message d’amour du Christ Jésus est un trésor pour toujours et que des hommes et des femmes ne cesseront jamais de se réunir en public, en privé, ou peut-être en secret, pour célébrer ensemble sa venue parmi nous ».

Et je crois que la vie en Eglise est l’un des moyens indispensables pour que cet acte de foi ait un peu de réalité.

Merci donc Ă  vous tous qui participez Ă  cette construction.

Bernard RAYNAUD

 

  • Jean d’Ormesson, Un jour je m’en irai sans avoir tout dit, Robert Laffont.
Vous etes ici: Accueil » Mot du PrĂ©sident – novembre 2018
snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake