Que tout ce qui respire loue le Seigneur !  » Psaume 150″

Cet appel à la louange conclut le recueil des Psaumes : Alléluia ! Ce qui signifie « louez le Seigneur ! » est le dernier mot du Psaume 150 et donc du psautier. Alléluia ! Il s’adresse à Dieu ! A l’autre bout du recueil des Psaumes, un autre mot qui concerne l’homme et le qualifie. Vous le connaissez peut-être. Le premier mot du Psaume 1, c’est « heureux » : « Heureux l’homme qui ne suit pas les projets des méchants… mais qui trouve son plaisir dans la loi du Seigneur ! »

« Heureux l’homme – Louez le Seigneur ! »

Entre ces deux mots, les Psaumes expriment tout ce qui agite le cœur de l’homme, tout ce qui l’élève et l’abaisse, tout ce qui le brise et le restaure, tout ce qui le blesse et le guérit. Il peut être heureux, il peut louer Dieu, parce qu’il sait qu’il peut se présenter devant Dieu tel qu’il est. Il peut être heureux, il peut louer Dieu, parce qu’il sait que Dieu l’écoute et ne l’abandonne jamais aux mains des ennemis mais veille sur lui et prend soin de lui ; même encore dans l’ombre de la vallée obscure et de la mort.

Il peut être heureux et louer Dieu, parce qu’il sait que par-delà la faute, Dieu lui accorde son pardon et l’invite à se relever, à se remettre en route et à se donner comme objectif de vie, la louange de son Seigneur qui est aussi celui qui le sauve.

 

Dieu veut que l’homme soit heureux et qu’il vive. C’est son projet fondamental pour l’humanité dans une création qu’il a voulu bonne ! Il l’a rappelé jadis à son peuple, avant son entrée en Terre Promise : « Je place devant toi la vie et la bénédiction d’une part, la mort et la malédiction d’autre part. Choisis la vie !…»

Oui, le désir le plus profond de Dieu pour l’homme, c’est qu’il soit heureux et qu’il vive pleinement en face à face avec lui, en communion avec autrui et la création toute entière.

Les Psaumes nous rappellent ce projet de vie de Dieu pour nous : son désir le plus cher est que nous soyons heureux par la louange et l’adoration de notre Seigneur.

Puissions-nous goûter ensemble au bonheur de la louange et redécouvrir avec un regard neuf la sollicitude de Dieu, sa compassion et la force de son amour.

Puissions-nous, par la louange, entrer dans le projet d’amour de Dieu qui veut que nous soyons des vivants heureux, animés du souffle de Dieu.

« Que tout ce qui respire, loue le Seigneur ! » Amen.
<p style= »padding-left: 30px; text-align: right; »><strong>Pasteur Isabelle Hervé</strong></p>