Edito de juillet 2020

Dieu a une visée qui est la vie en abondance pour chacune et chacun

Dieu donne au monde son salut en Christ. Nous en sommes témoins, cela nous a changé la vie. En même temps, il reste bien des drames et des injustices, et des personnes si désespérées qu’elles ne veulent même pas être consolées.C’est essentiel de le dire. Car l’idée même que Dieu guiderait l’histoire dans ses moindres détails, et qu’il exaucerait toujours la prière du juste, cela fait énormément de dégâts, car ce n’est pas possible.Cette théorie est douce pour ceux dont la vie est facile, et elle aggrave encore la peine de ceux qui ont été frappés par une catastrophe. Car comment la comprendre alors ? Peut-être que Dieu ne les aimerait pas ? Ce serait contraire à tout l’Évangile du Christ.

Alors quoi ? Peut-être que cette personne n’aurait pas assez prié ou pas assez bien ? Mais Dieu n’a pas besoin d’être convaincu ou acheté pour nous vouloir du bien, sinon ce ne serait pas de l’amour. Alors peut-être que nous n’aurions pas bien écouté la Parole de Dieu ou pas bien obéi ? Mais Dieu ne pratique pas la peine de mort, et il n’abandonne pas à la mort même la plus perdue des brebis perdues, nous dit Jésus.

 

Pasteur Isabelle Hervé