Ils sont venus, ils sont tous là !

Partager sur :

Galerie photos >>>

Il était encore temps avant que se referme « pour travaux » la porte du 13 rue Jean Jaurès. Il y avait encore quelques liens qui retenaient certains, les empêchant de tourner la page d’une époque qui avait vu leur vie de foi naître et grandir avec la construction du premier temple de Champigny en 1958. Les uns voulaient sauver les vitraux, les autres la croix, d’autres souhaitaient récupérer des bancs, tandis que d’autres encore courent en avant sans se retourner.

Je ne sais plus comment j’en suis arrivée là mais toujours est-il que le lundi 9 décembre je lançais un S.O.S. à Damaris dans l’espoir que des jeunes autour d’elle puissent venir prêter main forte à Jeremia et Alain pour soulever les 40 kg de vitrail et plus de la croix.

A coup sûr c’est, le Seigneur qui a guidé ma pensée vers Damaris et sa famille. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, 5 paires de bras costauds se rendaient disponibles. Ma logistique était prête. En moins de deux heures ce lundi 16 décembre emballage et convoyage étaient faits.

Aujourd’hui encore je reste sans voix devant cet amour fraternel dont j’ai bénéficié. Je n’ai rien fait, j’ai seulement demandé conseil à des amis pour l’emballage et le transport, acheté le matériel, choisi le vitrail élu qui témoignerait désormais du passé de ce bâtiment, loué le camion, guidé les jeunes dans la réalisation du ballot de vitrail. Mais c’est eux qui ont tout fait ! et avec une telle aisance, un tel dévouement. Comment comprendre ? On fait ça pour le Seigneur. La foi les porte avec une telle force.

Comment remercier ? comment être à la hauteur de ce don généreux de l’amour ? Peut-être en acceptant tout simplement d’être aimée de ces frères en Jésus Christ. Merci Mickaël, Pierre-Jean, Alexandre, Jaïr, Patrick. Merci Damaris. Merci mon Dieu.

Joëlle

Galerie photos >>>