Fête de Graine de Sénevé – 14 août 2016. Un repas, des circonstances …

Partager sur :

La journée du 14 août organisée par Graine de Sénevé a été riche en évène­ments. Dix-huit participants au culte et douze au repas. Signe que plus de person­nes que l’an passé ont pu partir un peu en vacances ?

repasNous avons eu la surprise d’accueillir un ancien parois­sien, Philippe Deplano. Les plus âgés d’entre nous se souviennent certainement de son père. Non seulement il a connu l’époque pionnière où le culte se faisait dans une péniche amarré au bord de la Marne, mais aussi c’est lui qui a participé à la construction du temple en plan­tant, entre autres, les magnifiques sycomores du parking … que le Métro Paris Express a récemment coupés. Phi­lippe avait à l’époque une douzaine d’années. Le repas a été l’occasion pour lui et Jean-Pierre qui se connaissent depuis plus de 20 ans ( !) d’évoquer de vieux souvenirs. Excellent repas d’ailleurs, dû pour l’essentiel au talent de Marie-Claire. Et de bien d’autres aussi ! Nous étions douze à table et il en est resté de quoi faire douze pa­niers. Pour sûr, l’Esprit Saint  veillait sur ce repas…Pas de musicien pour rythmer la dégustation mais Marie-Claire avait apporté son “crin-crin” comme elle dit, vous savez ce truc qui sert à écouter des CD. Et Christine a pris ces photos  et d’autres que vous pouvez voir sur le site de la paroisse grâce à Fanilo. Comme l’an passé, ce fut aussi l’occasion de souhaiter un joyeux anniversaire à Gina.

 

 

 

 

reepas2Deux autres visites surprises dans cette journée : la famille syrienne du CASP qui habite le presbytère jusqu’à la démolition du temple. Papa, maman et trois grands ados croisés devant le portail, parlant franchement plus couramment anglais que nous autres ce jour-là. Les numéros de téléphone avec notre président ont été échangés pour la suite du contact.

L’autre visite surprise : six militaires en treillis patrouillant les jours de culte dans le cadre du plan Vigipirate renforcé. Marie-Claire a longuement parlé avec eux avant de les brancher sur Bernard avec qui ils ont discuté au téléphone.

Alors, qui prétend qu’il ne se passe rien pendant l’été ?!

Merci à Graine de Sénevé et à son inspiratrice, Marie-Claire, qui est à l’initiative de ces rencontres d’été où la joie, la bonne humeur, ou tout simplement le plaisir d’être ensemble nous réunit.

Récit : Marie-Claire, rédaction : Joëlle